Nos Projets

Projets Phares

Les projets de l’association s’articulent autour de trois grands axes : la construction d’une salle de détente et loisirs, la mise en œuvre d’un programme d’alimentation spéciale et la mise sur pied d’un point de chute pour les accompagnants résidant loin de la capitale.

L’AMÉNAGEMENT D’UN CADRE D’ÉPANOUISSEMENT : Le projet phare de Lueur d’Espoir est l’aménagement au sein de l’hôpital d’un cadre d’épanouissement (espace de jeux, détente et loisirs…) au niveau de la cour de la pédiatrie de l’hôpital Aristide Le Dantec afin de permettre aux enfants d’avoir un endroit bien à eux où ils pourront s’évader et prendre du bon temps chaque fois qu’ils en ressentent le besoin. Cet endroit sera décoré et équipé avec tout le matériel nécessaire, permettant ainsi aux petits anges d’y mener leurs activités distractives à l’aise. Un bâtiment nous a déjà été octroyé par la pédiatrie et le coût total du projet est estimé à environ onze (11) millions de FCFA.

LE PROGRAMME D’ALIMENTATION SPÉCIALE :

Il a pour but d’apporter aux enfants indigents hospitalisés un apport en aliments nutritifs additionnels, à travers la mise sur pied d’un programme de micro jardinage et d’une campagne de dons en nature.

 

Le programme de micro jardinage qui va démarrer bientôt a pour but d’effectuer des cultures sur tables de légumes et fruits avec les

accompagnants (mamans ou papas) des enfants indigents hospitalisés. En fait, cet atelier de micro jardinage a pour but de leur inculquer
le culte et l’importance des légumes et fruits dans l’alimentation de leurs enfants. Une partie des récoltes sera utilisée dans leurs repas du week-end et l’autre partie sera vendue et les recettes destinées à la prise en charge des frais médicaux des petits anges.

Quant à la campagne de dons en nature, elle a pour but de démarcher les industries alimentaires de la place afin de collecter des denrées
alimentaires de première nécessité (du lait, des biscuits, du jus de fruits, des yaourts entre autres) qu’on distribuera aux enfants
indigents hospitalisés dans les services de Pédiatrie et Chirurgie Infantile au courant de la semaine avec le concours des assistantes
sociales.

LA MISE SUR PIED D’UN « POINT DE CHUTE » : Lueur d’Espoir prévoit, dans le long terme, de construire un endroit pour loger les accompagnants durant la période d’hospitalisation de leurs enfants. En fait, la plupart d’entre eux viennent d’endroits éloignés (régions lointaines, de villages et de la sous-région) et n’ont pas les moyens de se procurer un lieu d’hébergement à Dakar. De plus, l’hôpital n’a pas la place nécessaire pour les loger adéquatement durant la période d’hospitalisation de leurs enfants.